Déclin des pollinisateurs, abeilles, papillons, … Une première (mais timide) initiative de propositions de la Commission européenne pour l’enrayer.



Un insecte pollinisateur sur dix est en voie d’extinction et la population d’un tiers des espèces d’abeilles et de papillons diminue.

C’est pourquoi la Commission a proposé début juin 2018 la toute première initiative de l’UE visant à enrayer le déclin des pollinisateurs sauvages notamment les abeilles sauvages, les syrphes, les papillons et les mites.

"Les nouvelles mesures prévoient un nouvel indicateur pour améliorer la surveillance et les données, et une meilleure coordination de l’action de l’UE entre différents secteurs et domaines politiques pour remédier aux conséquences sociales et économiques de la diminution des insectes pollinisateurs".

Sans eux, de nombreuses espèces végétales déclineraient et finiraient par disparaître, de même que les organismes qui en dépendent, ce qui pourrait avoir de graves conséquences écologiques, sociales et économiques.

"Les cultures qui dépendent des pollinisateurs sont tributaires de la pollinisation animale à des degrés divers. On estime que 5 à 8% de la production agricole mondiale actuelle est directement attribuable à la pollinisation animale.

Rien que dans l’UE, environ 84 % des espèces cultivées et 78 des espèces de fleurs sauvages dépendent, au moins en partie, de la pollinisation animale.

Près de 15 milliards d’euros de la production agricole annuelle de l’UE sont directement attribués aux insectes pollinisateurs"

Consulter l’Initiative européenne sur les pollinisateurs

Lien : https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/ ?uri=COM:2018:395:FIN&qid=1527856180403&from=FR


NDLR :

- Un site très intéressant pour en savoir plus sur les abeilles sauvages (actuellement 831 espèces) :

http://www.abeillessauvages.com/qui-sont-les-abeilles-sauvages-en-france/#sthash.pEngdGKE.dpbs