Renouvellement d’autorisation du glyphosate pour ? ans dans l’Union européenne : LA DECISION A ETE RE-RE-RE-PORTée au 27 novembre.



Dans le contexte d’une mobilisation très importante de l’opinion publique et de plus en plus nombreux responsables politiques contre le glyphosate, le principe actif du désherbant Roundup, dont environ 10.000 tonnes sont rependues sur les sols français chaque année, les États membres de l’Union Européenne doivent décider mercredi de renouveler ou pas son autorisation pour une décennie.

Depuis sa mise sur le marché en 1974, cette molécule contamine progressivement l’environnement. Elle est en effet utilisée dans l’agriculture intensive à tous les stades des cultures, avant, pendant, après.

PDF - 46.7 ko
Rapport IARC sur le glyphosate mai 2015

Ce biocide (= destructeur de vie), a été pointé en 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (IARC) comme cancérogène "certain pour l’animal" et "probable chez l’homme" ... "Il y a des preuves limitées de cancérogénicité chez l’homme pour le lymphome non hodgkinien (...), il a également causé des dommages à l’ADN et aux chromosomes dans les cellules humaines".

Entrainé vers les eaux ou fixés par les plantes les résidus de glyphosate se retrouvent aujourd’hui un peu partout dans les sources, dans les eaux superficielles mais aussi dans l’alimentation et en final dans les urines humaines…


NDLR ultérieure

Réunis à Bruxelles, les pays membres de l’Union européenne en désaccord n’ont rien décidé et donc la Commission européenne a reporté sa décision sur l’autorisation ou non du glyphosate. La décision doit être prise dans une commission d’appel d’experts le 27 novembre 2017 ...


NDLR

- A regardez en ligne jusqu’au 16 décembre 2017 : "Le Roundup face à ses juges" !

- Sur youtube Un reportage de FR3 "Le Glyphosate en zone Comté" : https://youtu.be/YRv5S8dpRqs

- En 2011, un travail de recherche bibliographique avait été effectué sur le Glyphosate dans l’environnement, dans les eaux et du coté des rivières francs comtoises ... Le Glyphosate qui n’a rien à y faire, s’y trouvait déjà installé ! Enquête sur le serial killer des prairies : Le GLYPHOSATE ne tue t-il que l’herbe ?