Retour sur le cadeau de départ du premier ministre VALLS à l’élevage intensif



JPEG - 1.1 Mo
Sur les plateaux comtois il faut protéger les vaches et leur plancher !

Demain encore plus d’épandage et de lisier sur la passoire karstique des sols comtois, encore plus de pollution pour les rivières ?

Le 5 décembre 2016, le jour même où il annonçait sa démission de premier ministre, Manuel Valls signait un décret n° 2016-1661, d’application immédiate, qui vient encore de relever les seuils d’application de la rubrique 2101 de la nomenclature des installations classées (ICPE) concernant les élevages bovins. Décret cosigné il faut le déplorer par ROYAL, la ministre de l’environnement ...

Pour les élevages de vaches laitières, le seuil de procédure d’autorisation (avec étude d’impact et enquête publique) qui était obligatoire à partir de 201 vaches est passé à 401 !

En dessous les élevages de 151 à 400 vaches sont désormais soumis qu’à procédure d’enregistrement en préfecture. (Précédemment l’enregistrement était obligatoire de 151 à 200 !)

Enfin les élevages de 50 à 150 vaches sont maintenant seulement soumis à déclaration. (La déclaration était obligatoire de 50 à 100 !)

JPEG - 102.6 ko
La rubrique ICPE 2101 Avant et après de décret Valls

Les élevages de veaux de boucherie ou de bovins d’engraissement

Ces élevages voient aussi leurs seuils relevés : S’il fallait une autorisation au-delà de 400 animaux, elle ne sera plus exigée qu’à partir de 800 !

Ces seuils avaient déjà été relevés dans un passé récent.

Pour tous ceux qui se préoccupent de conserver une agriculture à taille humaine, responsable, respectueuse des animaux, proche de la Nature et limitant son impact sur les eaux superficielles et souterraines cette nouvelle dérive décrétée sous la dictée par le lobby agro-industriel n’a rien de rassurant quant l’avenir de nos campagnes et de la qualité de leurs rivières.

Ce n’est pas en augmentant sans cesse la taille des élevages que l’on va résoudre les difficultés des éleveurs. "Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse" !


NDLR

- Déjà en février 2015, le Monde diplomatique, publiait un article "Manuel Valls a tout cédé à la FNSEA" ... A relire : http://blog.mondediplo.net/2015-02-27-L-archaique-Monsieur-Valls