Un S. Eau S. de l’UFC lancé face au bilan catastrophique de décennies d’agriculture productiviste sur la ressource en eau. Une pétition à soutenir



Dans le cadre des États Généraux de l’Alimentation consacrés notamment à la transition écologique de l’agriculture, l’association UFC-Que Choisir vient de dresser le bilan catastrophique des conséquences de décennies d’agriculture productiviste sur la ressource aquatique et l’inaction des pouvoirs publics...

"Les pesticides sont désormais massivement présents et dépassent la norme définie pour l’eau potable, dans les cours d’eau de la moitié du territoire français et dans le tiers des nappes phréatiques ! S’agissant des nitrates, la proportion des nappes phréatiques fortement contaminées (plus de 40 mg/l) a augmenté de moitié entre 1996 et le début des années 2010, avec comme conséquence que 43 % des nappes désormais dépassent la valeur guide européenne…"

L’UFC réclame une réforme en profondeur de la politique de l’eau en France et la stricte application du principe « préleveur-pollueur-payeur », en lançant une pétition à cet effet.

Il faut soutenir la démarche de l’UFC

Cette initiative qui devrait être soutenue par tous les citoyens face à un pouvoir qui ne protège pas leurs indispensables ressources en eau.

Au contraire, l’État dans la loi de finance vient encore de siphonner les budgets des agences de l’eau pour en détourner les redevances destinées à lutter contre la pollution et payées par les consommateurs sur les factures d’eau...

Lien vers le site de UFC-Que Choisir et la pétition « Ressource aquatique STOP A LA GABEGIE ! »