Visons d’horreur d’Emagny (25) : le CODERST dit NON au projet d’extension à 18200 animaux encagés à une écrasante majorité.



Le mardi 14 novembre 2017, le Conseil départemental de l’environnement, des risques sanitaires et technologiques (CODERST) du Doubs réunis à la demande du préfet pour donner un avis sur le devenir du tristement célèbre élevage de visons d’Emagny.

Il n’était pas possible d’imaginer qu’une entreprise si particulière qui élève dans des conditions indignes et abat plusieurs milliers d’animaux pour les transformer en accessoires de mode soit régularisée et confortée dans le non-respect des lois françaises.

Cet avis corrobore l’avis de la population puisqu’un sondage récent en ligne montre que plus de 2000 personnes ont voté POUR la fermeture de l’élevage d’Émagny.

Reste à venir la décision finale du Préfet du Doubs !


Avant dernier article sur ce dossier :

- « Elevage » de visons d’EMAGNY (25) : les observations de la CPEPESC à l’enquête publique contre le projet de régularisation et d’extension de 5000 à 18200 visons