Cadeau de Noël adapté aux sadiques de l’abattoir du VIGAN (30) : Convocations devant le juge pénal !



JPEG - 42 ko

A la veille de Noël, ont été convoqués à comparaître le 23 mars 2017 devant le tribunal correctionnel d’ALES, outre un représentant de la Communauté de Commune du Pays du VIGAN, trois agents sadiques de l’abattoir du ViGAN pour sévices lâches et cruels exercés sur les animaux en détresse qu’ils étaient chargés de mettre à mort : Bovins, porcs, moutons, jetés, battus, torturés de façons ignobles…

Les abominables pratiques jusque-là cachées de ces lâches et implacables bourreaux, révélées par les images vidéo de l’association L214, (*) ont bouleversé la France. Des faits inacceptables qui mériteraient d’extrêmes sanctions accompagnées de l’interdiction à vie de détenir et d’approcher un animal.

Depuis 2015, la loi reconnait que « les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité" et l’article 521-1 du Code Pénal sanctionne de deux ans d’emprisonnement et de 30000 euros d’amende « Le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité »...

A suivre… ’

JPEG - 181.3 ko
L’abattoir du pays Viganais

(*) "Derrière les murs d’un abattoir (du Vigan) certifié bio" sur le site de L214 : http://www.l214.com/enquetes/2016/abattoir-made-in-france/le-vigan/