La rentrée, c’est l’occasion de relancer la défense de la vie et de la Nature



JPEG - 91.5 ko

Demain notre environnement naturel sera ce qu’on en aura fait et ce qu’on aura laissé faire !

L’association invite toute personne convaincue qu’il est nécessaire de défendre bénévolement la nature en Franche-Comté, à la soutenir et, pour les plus motivés, à venir participer aux actions.

La CPEPESC ne défend pas un lobby ou des intérêts privés ou politiques à court terme : elle se bat pour la NATURE et l’intérêt général à long terme.

Actuellement la poignée de militants actifs de l’association est débordée face à des centaines d’atteintes de toutes sortes à la nature et auxquelles elle veut et doit faire face au jour le jour sur le terrain :

- pollutions urbaines, chimiques, agricoles, industrielles,

- dépôts sauvages et invasion par les déchets polluants,

- assèchement de zones humides (50% de ces zones écologiquement indispensables ont déjà disparu en France en 30 ans !),

- destruction et artificialisation de lits de ruisseaux et des rivières,

- comblement ou urbanisation de zones inondables (augmentation des phénomènes de crues et d’inondations),

- destructions et trafics d’espèces protégées,

- destructions de biotopes indispensables aux espèces menacées,

- actes de barbarie et de cruauté envers les animaux sauvages ou domestiques,

- dénaturation des sols et de sites naturels y compris des zones de montagne (Jura, Vosges,..)

- saccages des paysages…

Des lois ont été votées, elles sont parfois bien insuffisantes. Mais à minima, il faut les faire respecter en intervenant avec ténacité chaque fois qu’il est nécessaire sans concessions aux destructeurs pollueurs.

L’association forme ses bénévoles sur le tas au contact des vrais problèmes pour qu’ils soient ensuite opérationnels en fonction de leurs aptitudes et motivations. Pour limiter les déplacements, il est également possible pour un bénévole de travailler à distance à la protection de l’environnement au sein de l’association par liaison Internet.

Aujourd’hui on constate qu’une énergie considérable (et pas qu’électrique..) est gaspillée sur les réseaux sociaux pour échanger entre convaincus sur les malheurs de l’environnement et reconstruire le monde en paroles. Si un tout petit dixième de ce temps était consacré à être plus efficace sur le terrain…

Quelques exemples de travail bénévole :

Suivi d’affaires, visites de terrain, gestion de documentation, travail administratif, rédaction juridique, communication, conception de documents audio, animation de l’association, représentation de l’association lors de réunions.

Si vous êtes intéressé

- Envoyer un mail en indiquant vos coordonnées (nom, prénom, adresse, n° tel. et une courte présentation de vos motivations, souhaits et compétences à la cpepesc qui vous contactera.