Commission de Protection des Eaux, du Patrimoine, de l'Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères de Franche Comté

Les pièges à chauves-souris

publié le2 avril 2020

Les conduits de cheminées

En période de mise-bas, les femelles chauves-souris sont à la recherche d’endroits sombres et calmes pour l’élevage de leur jeune. Elles peuvent être alors attirées par les cheminées ou les tuyaux de poêles. Or, les conduits de cheminées sont des pièges mortels pour les chauves-souris. Ne pouvant escalader les conduits trop lisses pour ressortir, elles finissent généralement dans l’insert où, sans secours, elles mourront de faim. Afin d’éviter que votre cheminée se transforme en cimetière à chauve-souris, vous pouvez placer un grillage à mailles fines, résistant à la chaleur sur le dessus de votre cheminée. Faites-le une fois que les chauves-souris ont quitté les lieux, soit après novembre.

Le papier tue-mouches

Sans dispositif de protection, les bandes et les plaques collantes sont des pièges sournois pour les chauves-souris ! Si on est obligé d’en faire usage, il faut les entourer d’un grillage à grande maille, pour que les chauves-souris ne puissent pas entrer en contact avec la colle. Si des animaux se collent quand même, contactez au plus vite le centre de soins Athenas, situé dans le Jura, à Lons-le-Saunier 03.84.24.66.05 – www.athenas.fr.